PROMÉTHÉE 2 : Forest fires database for Mediterranean area in France
@ fr

Prométhée est la base de données officielle pour les incendies de forêts dans la zone méditerranéenne française.

Dès 1973, l’État a décidé de se doter pour cette zone très sensible d’un outil permettant le recensement des feux de forêts au sein d’une base de données unique. Il s’agissait dès l’origine de disposer d’un outil statistique fiable permettant des comparaisons spatiales, temporelles et une meilleure connaissance des causes.

Dans chaque département, ce sont les services qui concourent à la prévention et la lutte (SDIS, DDT(M), ONF, gendarmerie, police) qui alimentent la base de données. La base est renseignée en continu par les différents intervenants selon une périodicité variable en fonction des disponibilités et priorités de chacun. Le bilan définitif d’une année (chiffres consolidés) est arrêté au 31 janvier de l’année suivante.

Depuis sa mise en service, l’outil Prométhée a connu de nombreuses évolutions au gré des progrès technologiques accomplis. Le service informatique du Département des Bouches du Rhône s’est vu confier la maîtrise d’œuvre du projet dès son origine.

Le papier a d’abord eu son heure de gloire sous la forme de liasses à destinataires multiples qui étaient ensuite converties en cartes perforées, lesquelles nourrissaient un ordinateur aussi gros que vorace.

Dès le début des années 90, le minitel supplante les transmissions postales périodiques en introduisant une première « révolution » que constitue la saisie directe en ligne et l’interaction collaborative de ces saisies par les services.

L’avènement d’internet n’a pu être longtemps ignoré et a condamné dès 1999 le minitel qui n’avait pourtant pas démérité. Des versions successives ont vu le jour sans changer les fondements de cette base de données, seuls les retours d’expérience issus de l’animation de Prométhée (comité de pilotage) ont guidé les améliorations apportées.

En fin d’année 2011, la préfecture de la zone Sud – DPFM qui assure la maîtrise d’ouvrage en liaison étroite avec les ministères en charge de l’Intérieur et de l’Agriculture, en a confié la maîtrise d’œuvre au nouvel établissement public formé par la fusion de l’Inventaire Forestier National et de l’Institut Géographique National qui deviennent l’IGN.

Cette nouvelle version 2012 ne déroge pas à la règle historique d’adaptation et d’évolution ; elle devrait offrir une plus grande convivialité, la partie représentation et requêtes cartographiques ayant vocation à se renforcer notablement dans les temps à venir. Gageons que les référentiels géographiques et forestiers nationaux y apporteront toute leur contribution.

1973-2014 Prométhée © | v1.0.36 | | Contact
Service-Public.fr legifrance.gouv.fr gouvernement.fr France.fr Ministère de l'agriculture Ministère de l'intérieur
Page générée en 0.24 secondes